carrément chèvre

Arts Vivants | 20.- / 10.-

théâtre

carrément chèvre théâtre/musique
festival conte et cies
 

Salle (portes: 19:00)

Spectacle à 19:00

Entrée: 20.-
Enfants: 10.-


Liens:


carrément chèvre

festival conte et cies

Fantaisie d'après La Chèvre de M.Seguin d’Alphonse Daudet

 

Une jeune chèvre enfermée, la belle herbe là-haut, un loup… et un bon père Seguin sage et peureux ! Elle veut goûter à tous les délices. C’est compréhensible, là-bas l’herbe est tellement plus appétissante ! Alors elle s’échappe, broute de tout, même d’un chamois avec qui elle vit ses premiers émois, puis elle finit sa nuit avec le grand-méchant loup. Décalé, Carrément Chèvre est une libre adaptation yéyé-impressionniste de la chèvre de M. Seguin d’Alphonse Daudet. Pour raconter cette tragédie de l’indépendance : des touches sensibles et humoristiques rythmées par la compagnie du boudu. Souriants et naïfs, Isabelle Bouhet et Jacques Bouduban enflamment la fable d’artifices enfantins éclectiques. De personnages en métaphores mimées, de suggestions clownesques en danse folklorique, ils mettent le feu aux chansons yéyés de leur puberté pour illuminer ce selfie-sacrifice caprin. Au centre de la scène, il y a une cabine d’essayage comme une chambre d’enfant minuscule où ils expérimentent sagesse et provocation. Le reste du plateau : c’est l’aire de jeu de la vie où s’affrontent désirs et réalités. Comme Nabila, cette chèvre est devenue célèbre. Le jeu du moi est cruel et enivrant, mais là, c’est un jeu « pour de rire ».

—   « Hou ! hou !... faisait le loup.

—   Reviens ! reviens !... criait la trompe. »  Alphonse Daudet, La chèvre de M.Seguin   

 

Distribution
Ecriture et jeu | Isabelle Bouhet et Jacques Bouduban
Collaboration à l’écriture et à la réalisation | Branch Worsham
Chansons | Cloclo, Sylvie Vartan, Dutronc, Johnny, Sheila, Gainsbourg
Textes | Alphonse Daudet, Edmond Rostand, Jean de la Fontaine, Orelsan
Création lumières | Dominique Dardant Scénographie
Accessoires | Nicole Grédy
Musique additionnelles et arrangements | Jacques Bouduban, violoncelle
Production | La compagnie du boudu / Neuchâtel / (CH) Coréalisation La Trace • Civray (F)

 

Durée | 55 minutes
Tarifs | 20.- (adultes) / 15.- (étudiants, AVS, AI) / 10.- (enfants)

 

www.cieboudu.ch