joke lanz

Concert | 20.-

noise fest #4

joke lanz
300 basses
convulsif
francisco meirino
 

Salle (portes: 21:00)

Concert à 21:30

Entrée: 20.-
pré-vente: 20.- ici


Liens:


joke lanz

300 basses

convulsif

francisco meirino

NOISE FEST #4

Pour sa 4ème édition, le NF élargi les horizons du bruit et propose une plongée dans les abysses sonores. Une édition qui fait également honneur aux artistes suisses, qui en constituent la quasi totalité. Des découvertes, des vieux briscards, des nouveaux projets, de l’acoustique et du bidouillage, des guitares et des amplis; quel que soit le matériau, l’objectif des programmateurs à été cette année de remettre l’écoute au centre de la question musicale que demeure le bruit.


Abonnement 2 soirs 30.-

 

JOKE LANZ

Né à Bâle, le berlinois d’adoption est une des figure les plus prolifiques de la scène européenne. Il développe dès 1985 un univers complexe dans lequel s’entrechoquent explosions bruitistes épileptiques, body art et poésie. En utilisant des microphones de contact, loopers et bandes, il crée une forme musicale unique et extrême ou se chevauchent sons concrets et fourmillements électroniques.


300 BASSES

Réunissant trois accordéonistes capitaux de la musique expérimentale européenne (Jonas Kocher, Luca Venitucci, Alfredo Costa Monteiro), 300 basses est un exemple, parmi tant d’autres, de comment la musique s’abandonne au son, dépasse les préceptes et les attentes, pour finalement s’inscrire dans un espace où rien de ce qui devrait être ne l’est vraiment et où rien de ce qui devrait sonner ne sonne vraiment. Le trio délivrera son programme « sei ritornelli », six pièces de leur cru développées collectivement, donnant à cet instrument acoustique vieux de 5000 ans des airs de Sunn O))).


CONVULSIF

Initié autour du bassiste Loïc Grobéty, Convulsif s’apparente à un projet d’expérimentation musicale. Le groupe s’inscrit dans la mouvance actuelle du rock. Il impose sa singularité par la présence d’instruments originaux : section rythmique de type classique face à une clarinette basse et un violon fortement amplifiés. Il développe une architecture sonore et conceptuelle entre composition et improvisation, se nourrissant de tendances Grind, Doom, Drone, Black Metal et Noise il crée un conglomérat novateur inattendu.


FRANCISCO MEIRINO

Sa musique explore l’inattendu. Principalement à l’aide de laptop, synthétiseur modulaire, enregistreurs à bande et détecteurs de champs magnétiques, il retravaille et diffuse les sons générés par des défaillances techniques : craquements numériques, enceintes endommagées, bruits électro-statiques. Ses performances en quadriphonie immergent l’auditeur dans une ambiance aqueuse et stupéfiante.
 

DJ GALABRONE

Aka Louis Schild, le lausannois viendra nous remettre les oreilles droites après cette déferlante avec le meilleur de l'inédit chaloupant.